Accueil Nos actions Billets d’humeurs & débats
Z’avez pas vu mon vélo ?
agrandir le texte
retrecir le texte
imprimer cet article
envoyer à un ami

Vélib à Saint-Ouen !

C’est l’annonce très officielle qui est parue dans la Pravda locale ce mois-ci. En cycliste distinguée, je me suis immédiatement précipitée sur cet article, où l’on voit, comme sur chaque page dudit journal, Madame le Maire qui sourit de toutes ses dents - et comme nous savons depuis peu que Madame ROUILLON est candidate pour les prochaines municipales, je ne peux m’empêcher de penser que le journal municipal est bien pratique pour faire de la propagande politique aux frais du contribuable audonien … Triste jeu que cette prime au sortant !

Vélib, donc.
Intéressante, cette annonce. Enthousiasmante, même.
Bravo la Mairie, me suis-je dit dans un premier temps ! Le vélo, c’est pratique, pas cher, écologique, et sain pour la santé. Et pour une ville comme Saint-Ouen c’est un mode de transport agréable et rapide. Bref, l’idéal. Je le sais, je le pratique quotidiennement. Ce qui me permet de mesurer également les dangers réels de cet exercice dans les affres de la circulation audonienne …

Car enfin je m’interroge : qu’a fait la mairie pour faciliter ou sécuriser (je ne parle même pas d’encourager) les déplacements à vélo dans Saint-Ouen ? 300 mètres de piste cyclable en tout et pour tout, situés au bout de la rue du Landy, entre le Pont de Saint-Ouen et la rue Soubise. Insuffisant. Ridicule. Et inutile dans ce quartier, où la circulation est limitée à 30 km/h. Et naturellement pas un mot, sur le site Internet de la Ville, sur les déplacements à vélo ou les emplacements de parkings deux roues.

Il est temps que notre bonne Municipalité se soucie un peu des cyclistes et d’une manière plus générale, de l’environnement.
Je salue là, une fois encore, l’influence considérable et le lobbying efficace de nos amis les « Verts » présents au Conseil municipal. Je salue également la volonté féroce et le courage de la Mairie, qui préfère attendre que le travail soit fait par les autres pour se raccrocher aux wagons, se faire mousser, et envoyer de la poudre aux yeux des audoniens. Un bel effet d’annonce à quelques mois des municipales et après 10 ans passés à la tête de la ville : 300 mètres de piste cyclable, c’est géant, cela fait 30 mètres par an ! Mais les audoniens ne sont pas dupes. Ils ne tomberont pas dans le panneau de la campagne électorale qui cacherait l’inertie et l’incompétence de la Municipalité (notamment) dans le domaine de l’environnement.

Au fait, z’avez pas vu mon vélo ?
En citoyenne consciencieuse j’ai voulu assister au conseil municipal du 24 septembre dernier et question pratique, m’y suis rendue en vélo. Bien mal m’en a pris ! En effet, bien qu’ayant précautionneusement cadenassé mon vélocipède devant la mairie, lorsque je suis ressortie du Conseil, un peu abasourdie par le spectacle auquel je venais d’assister, j’ai cru faire l’objet d’un mirage ; mais non, mon vélo avait bel et bien disparu !…

Mais là on touche un autre sujet, celui de la sécurité à Saint-Ouen !…

Signé M.A. de Gasquet

©rédactionnel : M.A. de Gasquet septembre 2007.

Envie de réagir à cet article ? Envoyez vos questions, commentaires via notre formulaire contact

logo
Video

logo
Agenda
ecitoyen
Newsletter
Inscrivez-vous à notre lettre d'unformation
 
facebook   facebook
Audonien enchaine
Archives
Association
Plan du site
Contacts
Mentions légales
Liens