Accueil Nos actions Billets d’humeurs & débats
Chez les Kemache, il y a aussi la soeur !
agrandir le texte
retrecir le texte
imprimer cet article
envoyer à un ami

Voici son message, qui rétablit la vérité :

"Dans la famille Kemache, je demande la soeur !

M. Fainzang, mon ancien prof d’histoire-géo m’interpellait dans un post précédent…quid de mon avis sur la situation ?

Sans ambigüité, sans état d’âme :

- Je soutiens la liste de William Delannoy ;
- Je soutiens Lias ;

- Je comprends et respecte la position de Mohand.

Que voulez-vous ? chez les Kemache,les divergences d’opinion ne sont pas un problème. Bien au contraire, c’est l’opportunité pour nous d’échanger et de nous construire intellectuellement.

Je lis çà et là :

- Lias est un affectif ; oui je confirme, Lias procède souvent avec le coeur. Je me dis que c’est préférable à l’apathie.

- Lias a donc perdu la raison, il est un peu crédule sur les bords, un échappé de la planète bisounours et, pour les plus vaindicatifs, un simple opportuniste. En vérité, pour celles et ceux qui le connaissent, ils savent qu’il n’en est rien.

Lias est profondément sincère, humaniste, volontaire,intègre et pragmatique. Il préfère s’engager dans une marche à petits pas plutôt que le statut quo voire la marche à reculons !!!

Lias a un métier, il est informaticien, il se lève tous les matins. En clair, il n’attend pas après un siège municipal pour prendre sa place dans la société. Je crois qu’on appelle cela un citoyen actif et soucieux du bien général…

D’autre part, je fais l’expérience de suivre de près l’équipe de campagne de William Delannoy. Elle est tout simplement formidable.Il y a chez eux de l’enthousiasme, des compétences solides et multiples, de l’engagement, de la générosité, du respect, de l’écoute, de la solidarité, etc…

Mais alors, ils sont de droite, du centre, de gauche ???

Franchement,je m’en contrefous et je me désespère des analyses aléatoires et stratosphériques faites sur ce point.

Ils ont pris le soin d’élaborer un projet de ville, un programme avec des idées concrètes qui me semble-t-il vont dans le sens d’une ville de mieux-vivre pour tous. Le fond à la forme, le contenu au contenant doivent être privilégiés dans des discussions qui se veulent matures.

Je regrette qu’on polarise de manière récurrente le débat sur cette question, qu’on "use" l’énergie de l’équipe de William Delannoy pour servir au final les intérêts le plus souvent personnels de quelques uns.

Et puis, non, William Delannoy n’est pas une incarnation du "mal", un gourou. William Delannoy, comme tout à chacun a des défauts, mais il a aussi des qualités. Pour ma part, je suis convaincue, qu’il aime Saint-Ouen, qu’il aime les gens. Je sais que pour bon nombre, un peu cyniques, désabusés peut-être, misanthropes aussi, cela peut paraître surréaliste…

Je crains que dimanche, nous ne fassions l’impasse sur une chance exceptionnelle de tourner la page d’une gestion municipale (et de gauche !!!) particulièrement, inefficace et injuste.

N’ayons pas peur du changement, osons sortir des dogmes et ayons confiance.

Je précise que je n’ai strictement aucun intérêt personnel de soutenir William Delannoy et son équipe. Comme Lias, j’ai un métier et dans mon cas, il est plus qu’agréable. Simplement, je vous fais un aveu : j’aime Saint-Ouen, je veux la voir renaître, belle, dynamique et accueillante pour tous.

Je veux croire que les choses peuvent encore changer !

Bien a vous,

Karima."

©rédactionnel : William Delannoy mars 2008

Envie de réagir à cet article ? Envoyez vos questions, commentaires via notre formulaire contact

logo
Video

logo
Agenda
ecitoyen
Newsletter
Inscrivez-vous à notre lettre d'unformation
 
facebook   facebook
Audonien enchaine
Archives
Association
Plan du site
Contacts
Mentions légales
Liens