Accueil Nos actions Billets d’humeurs & débats
Les tribulations de la procuration made in St Ouen
agrandir le texte
retrecir le texte
imprimer cet article
envoyer à un ami

Faire une procuration, un acte qui relève d’une simplicité déconcertante à Paris, est de la loi de l’emmerdement maximum à Saint-Ouen. Je vous en laisse juge…

Mai 2012, entre les deux tours de l’élection présidentielle. Je ne pouvais pas être sur Saint-Ouen pour le vote du deuxième tour des élections présidentielles, pas question de ne pas voter, je vais faire une procuration.

Un soir de semaine, après mon travail, me voilà donc partie pour le commissariat de Saint-Ouen. Je me dirige avec confiance vers le guichet, à la suite de plusieurs personnes pour faire ma demande de formulaire de procuration. J’attends, j’attends, j’avance lentement puis vient le moment où je crois comprendre qu’il n’y a plus de formulaire de procuration disponible… et oui, au commissariat de Saint-Ouen ils n’avaient pas anticipé une telle affluence de la demande de procuration et donc au cinquième formulaire distribué ils étaient en rupture de stock.

Revenez demain !

Ca tombe bien je n’ai que cela à faire. Le surlendemain matin, j’y retourne avant d’aller travailler, deux personnes devant moi, 10 minutes de queue à peine et hop je tiens dans mes mains mon vote par correspondance. Je me cale sur un coin du guichet pour remplir le document, je sors mes papiers, je refais la queue pour le coup de tampon nécessaire, j’attends patiemment qu’un gars explique 10 fois que sa voiture a été embarquée à la fourrière avec ses papiers dedans … Arrive mon tour et là je m’entends dire qu’il faut que je repasse ce soir vers 17h00 parce que pour l’instant il n’y a pas d’agent assermenté disponible pour donner le fameux coup de tampon et la signature qui va avec…

Donc, il faut le savoir, au commissariat de Saint-Ouen c’est au choix, soit vous avez le formulaire de disponible et pas d’agent assermenté, soit l’inverse mais les deux en même temps confinent au miracle.

Bien décidée à utiliser mon droit de vote malgré tout et à ne plus remettre les pieds dans ce commissariat de malheur, j’ai cherché une alternative et découvert sur internet que vous pouvez tout aussi bien faire votre procuration au commissariat de votre lieu de travail… je travaille dans le 2ème arrondissement de Paris à quelques centaines de mètres du commissariat du 3ème rue de l’Ours… je tente ma chance à l’heure du déjeuner.

Croyez-moi si vous voulez mais je suis entrée dans ce commissariat à 12h25 et à 12h32 j’en étais ressortie avec ma procuration dûment complétée, tamponnée et signée ! Porte vitrée coulissante, ouverture sur un guichet d’accueil avec une dame souriante qui m’indique la pièce au fond du couloir, une salle avec des tables et des chaises à disposition pour remplir le formulaire, le tout assistée d’un agent assermenté disponible toute la journée pour vous aider à compléter le document en cas de besoin. 7 minutes montre en main et c’était réglé, je n’en revenais pas. Je repasse devant le guichet d’accueil pour me diriger vers la sortie quand la dame qui m’avait renseignée me demande si je suis satisfaite. Oh que oui je suis satisfaite, et de lui expliquer que je suis venue à Paris pour faire ma procuration parce que c’était tout bonnement impossible à faire à Saint-Ouen, à moins de planter la tente devant le commissariat pour s’assurer que formulaire et agent seraient là en même temps !

« Ah, mais on en a plein de gens qui viennent de Saint-Ouen et ils nous disent tous la même chose ! Accepteriez-vous de nous mettre un petit mot dans notre livre d’or ? » !

Véridique au commissariat de Paris 3ème ils sont tellement sûrs de l’accueil qu’ils vous réservent qu’ils ont un livre d’or comme dans les grands restaurants ! Chez nous, le livre d’or doit être en cellule de dégrisement …

Alors amis audoniens, quand vous aurez besoin de faire une procuration pour les municipales de 2014, je vous le dis, n’hésitez pas, foncez à Paris. Une audonienne qui a hâte que Saint-Ouen change de main pour que celle ci revienne dans la République et dans le Grand Paris.

Monsieur Delannoy je compte sur vous.

JF

logo
Video

logo
Agenda
ecitoyen
Newsletter
Inscrivez-vous à notre lettre d'unformation
 
facebook   facebook
Audonien enchaine
Archives
Association
Plan du site
Contacts
Mentions légales
Liens